Think Different

Mon avis sur une grande gueule du web

L’autre jour, quelqu’un m’a demandé ce que je pensais des avis de l’une des papesses du web ici à Montréal. Ma réponse fut assez simple. Je ne partage pas forcément tous ses points des vues et je pense même qu’elle se trompe sur certains points. Mais le web ayant la fâcheuse habitude de changer radicalement du jour au lendemain qu’il faudrait avoir un sacré melon pour critiquer l’avis de quelqu’un et affirmer ce que sera l’avenir (dans le cas du web, l’avenir, c’est entre 3 et 6 mois). Par ailleurs, avec sa grande gueule, elle assume à 100% ses partis pris et défend bec et ongles ses positions, à l’inverse des nombreuses girouettes influencées par ceux qui s’auto-déclarent guru du web social 2.0.

Donc Michelle, non, je ne partage pas ton approche systématiquement ultra-blogue et anti-Facebook (résumé rapide, je l’avoue). Nous sommes différents et c’est justement ce qu’y fait la beauté de notre monde. C’est ce qui justifie nos mandats (même si nous n’intervenons pas au même niveau). C’est ce qui explique aussi l’audace de certaines marques, de prendre des chemins différents, en jouant à quitte ou double. La prise de risque d’aller à contre-courant.

Parlant de pronostics et d’avis d’experts du web, il serait intéressant d’organiser une sorte de grand bingo du web social, où certains spécialistes pourraient enregistrer leurs prévisions sur des événements de l’internet social à venir dans l’année. Rien de visible, sauf le jour où l’on pense que la prédiction arrivera…

On le fait ? Sur un blogue ou sur Facebook ? ^^

Think Different

12 commentaires sur “Mon avis sur une grande gueule du web

  1. Un résumé que je partage. Non pas dans l’utilisation de Michelle mais sur le fond.

    Se dire Guru ou expert du 2.0 ?
    Il me semble qu’au meilleurs de ses connaissances professionnelles, avec lucidité, perspective et vision, ce nommer « Conseiller ou consultant » m’apparait juste…Right ?!
    Mais « Expert »…gros bémol…?

    P.S.
    Qui ou quoi aujourd’hui encadre ou pourrait régir ces nominations ?
    Qui est en mesure de valider la ou le réel expert en 2.0 ?

  2. Oui, tout à fait. Pourtant, on en croise beaucoup… Consultant n’est pas un mauvais titre en plus…

  3. Habituellement quand on a une maîtrise reconnue par une université et que l’on est reconnue par nos pairs, je crois qu’on peut au moins se considérer comme un professionnel.

Laisser un commentaire