2 journées de folie (partie 1)

Mardi 11 décembre…

9h30 : Arrivée au Tribunal. Nous avons une heure d’avance, il y avait une erreur sur la convocation. On en profite pour acheter de la viande.

10h45 : Notre voisin refuse la conciliation. Le tribunal donnera son verdict le 2 février. Je suis confiant. Ma femme ne l’est pas. Nous avons de toute façon déposé un dossier de 50 pages en notre faveur au greffier quelques jours au préalable et en plus on a le numéro de téléphone d’un tueur à gage Serbo-Croate.

11h30 : Je me rends compte que Loïc Le Meur est un killer, encore plus fort que David Copperfield. Il a effectivement bien réussi à faire déplacer la crème du web mondiale à Saint Denis, dans le 9-3.

11h45 : Je change d’identité et range mon ballon de basket. L’hôtesse me refuse fermement l’entrée. Je pique un scandale. Au bout de 15 minutes, la sécurité intervient et me jette à terre dehors. Je remarque la navette de LeWeb3 50 mètres plus bas. Je lève mon point au molosse du bâtiment Orange, et file rejoindre mes petits camarades.

2103165589_634175fee3
12h00 :
Je cherche le stand Microsoft, mais même Google, juste en face de moi, ne m’aidera à le trouver. Je croise des potes. Puis d’autres. Puis je vais voir ce qu’il se raconte dans la salle de conférence.

12h17 : Le speaker, un dénommé Kevin Rose, ne parle pas un mot de français. Je trouve ça scandaleux. C’est le problème d’intégration des banlieues, hein Kevin !

13h00 : Tout le monde s’accorde à dire qu’il y a un problème. Des milliers de personnes s’échappent des tribunes. Rébellion ? Je suis solidaire. Je suis donc la foule jusqu’au bâtiment traiteur.

13h16: Je distingue le stand Microsoft derrière l’atelier brochette, qui a beaucoup plus de succès au vu de la queue. Je décide de filer dans l’espace start-up en attendant qu’il y ait moins de monde.

13h30 :
Moins de monde et en plus il y a à manger. Je poke accidentellement Robert Scoble qui me répond ass-hole ! Son œil n’est pas trop enflé. Je ne me laverais plus jamais mon index droit.

14h30 : Reprise de la plénière. Décidément, je n’ai pas de bol, c’est encore en anglais.

14h45 : Je croise Loïc. Lui, non, il ne me croise pas.

15h20 : Je me pose sur une sorte de gros pouf tout rose. J’apprendrais bien plus tard qu’il s’agissait de Barbamama.

15h74 : Atelier Art Plastique. J’aurais donc bien pu venir avec ma femme.

16h30 : On m’informe que tous les intervenants le font en anglais. Je ricane car je sais que c’est faux. Stark, il n’est pas intervenu en anglais.

16h45 : Je file en rendez-vous. Je dois en effet retirer un merveilleux cadeau chez Cuir Vert et Cie car j’ai été tiré au sort.

19h30 : J’ai fini d’installer le nouveau canapé. Il est laid, cher et n’était pas prévu. Mais la mini-machine à coudre à la main en cadeau était tellement craquante.

21h30 : Direction La Scala.

22h : Je retrouve mon pote Vinvin. Bah, il n’a pas changé mon boulet.

23h : Assis au bar avec un autre pote. « C’est une pro », dis-je. « Oui », me répond-il, « mais décembre avec le noël de gamins, ce ne serait pas raisonnable ».  Je rigole pour ne pas passer pour un con et pense que je n’ai toujours pas posté ma liste pour le Père Noël.

Img_0033_2
0h :
Je décide d’arrêter de picoler et d’être raisonnable. Par chance, cela concorde pile avec la fin de l’open-bar.

0h05 : Je file pisser. Ils ont tout de même réussi à nous coller des pubs pour Têtu devant les urinoirs. Mon voisin pisse en l’air. Il semble bien aimer la couverture de mois. Je salue mon Laurent dignement.

0h25 : J’ai enfin fini de pisser.

2h30 : Flou, très flou.

2h45 : Au lit, d’attaque pour… la seconde journée de LeWeb3.

A suivre…

7 commentaires sur “2 journées de folie (partie 1)

  1. le meilleur compte rendu, c’est certain ^^

    (je me disais bien aussi que stark ne l’avait pas fait en anglais… 😮 )

  2. Je t’ai donc perdu entre 0h et 0h05 !! Ne t’ai plus retrouvé ensuite et suis part assez vite. Tu étais donc encore dedans…

    Par contre à 15h74 je me rappelle plus du tout.. L’effet Virgin Galactic ?? 😉

  3. « Je croise Loïc. Lui, non, il ne me croise pas. » euh pas fait expres 🙂 on se recroise pour de vrai des que possible !

  4. Y a une époque où on disait que le temps internet, comme les années de campagne comptait plus. A lire ton compte-rendu, je veux bien le croire !

  5. « 2h30 : Flou, très flou. » … t’étais sec ? sérieux ? préviens la prochaine fois 😉

  6. Zephir> Héhé
    [ma][nu]> 15h74, enfin, à 5 minutes prêt…
    Loïc> On plaisante hein 🙂
    Marie-Helène> Tout à fait !
    Otto> Mais qui êtes vous monsieur ??? 😛

Laisser un commentaire