Arrêtez de buzzer, bloguez !

188862760_14e96c8ef9
Arrêtons de prendre nos blogs pour des espaces aseptisés, ils ont bien plus de valeur que des simples supports publicitaires. Comme vous le savez probablement, je travaille un peu dans le secteur du marketing on-line et je travaille avec des blogueurs, connus ou moins connus, pour qu’ils testent des produits. Pour qu’ils en parlent sur leur blog. Ou pas. A leur « discrétion ».  En tant que blogueur, je suis aussi sollicité par des agences (concurrent ou bien en interne) pour des opérations du même type. Bien souvent – trop souvent – il n’y a aucun lien entre le produit à tester (ou offert) et moi. Parfois même, des communiqués de presse, venu de nulle part, débarquent par courriel. Ce n’est plus possible. Ca devient ridicule. Arrêtons d’accepter cela. Il faut dire non de temps en temps, sinon on va droit au mur.

C’est partant de ce constat et pour éviter toutes dérives que nous avons décidé chez heaven de rédiger une charte de bonne conduite. Une charte qui définie des règles élémentaires de fonctionnement avec les blogueurs mais aussi les sites communautaires. Je me suis pas mal impliqué dans la rédaction de ce document. Il en ressort que nous évitons à présent d’offrir les produits, les prêts, c’est mieux. Nous vous proposerons des produits qui concernent les personnes que nous contactons. Nous demandons d’écrire et non de recopier des fiches techniques ou des communiqué. Nous demandons de ne pas hésiter à refuser un produit s’il ne vous intéresse pas. Les exemples sont nombreux et je ne vais pas tous les lister sur mon blog perso.

Je vous invite sincèrement à la consulter si vous avez déjà été contacté par une agence de buzz ou par heaven. Et nous attendons vos feed-backs, car c’est un document « version beta », qui ne demande qu’à évoluer. Cette charte de bonne conduite est ici.

27 commentaires sur “Arrêtez de buzzer, bloguez !

  1. Damien : je n’ai pas lu la charte, mais au moins je sais une chose, tu es le seul quand je lui ai dit « ok, je veux bien tester ton produit, mais je dis ce que je veux sur ton produit, ce que je pense, en bien ou en mal » qui a joué le jeu. Les autres boîtes de buzz m’ont dit ok, mais ne m’ont jamais envoyé les produits… ça en dit long sur l’état d’esprit de certaines boîtes. Merci pour ta confiance.

    Un truc qui me fait bien marrer aussi, c’est les blogs de ceux qui ne font que tester du matos des boites de buzz, qui passent leur temps dans les soirées à se gaver de petits fours pour avoir leur cadeau en échange de quelques lignes pour en dire du bien. Franchement, ça me dégopûte un peu et il y a de grands spécialistes…

    Quant au fait de juste prêter les produits, je trouve ça normal. ça va faire le tri dans les bloggeurs uniquement intéressés, et les autres, curieux de découvrir de nouveaux produits. Et j’imagine qu’on ne doit pas être nombreux à t’avoir renvoyé le produit de la seule soirée à laquelle j’ai participé…

  2. Pierre> Je ne vais pas cafter mais je crois bien que tu es effectivement le seul à l’avoir renvoyer. Pour être sincère, tu es mon exemple. Quand je vois mes clients et que j’explique ce que nous faisons, je cite ton blog et ton renvois spontané du produit. Ce que tu écris, en bien, en mal. Tu es l’un des blogueurs les plus intègres que je connaisse, et c’est du pur plaisir de te lire sachant tout cela. Sinon, il n’y a pas de « Merci pour ta confiance ». Moi je dis merci pour ton test. Un vrai test.

  3. C’est une simple règle d’intégrité : j’aurais toujours plus confiance à un 60 millions de consommateurs sans espace de pub, qu’à un magazine de tests dont les recettes sont pour grande partie financées par sa régie publicitaire. La crédibilité à un prix, celui de sa conscience…et effectivement pour ça Pierre est un véritable exemple.
    Cependant, pour nuancer, c’est tellement humain de vouloir accepter un cadeau, en échange de démagogie bien placée…

  4. C’est un sujet délicat. De mon point de vue perso, ça me fait plaisir de venir aux soirées. Oui, heureusement que ça me fait encore « plaisir ».

    J’y vais parce que je revois plein de gens que je n’ai pas l’occasion de voir ou fréquenter quotidiennement, j’y vais aussi parce que j’ai l’opportunité de tester et parfois de garder le produit présenté. Si c’est pour prendre un produit, bouffer trois petits fours et me faire chier comme un rat mort, ça ne m’intéresse pas. J’ai déjà refusé plusieurs offres avec pas mal de vos concurrents car je ne connais pas les gens derrière, il n’y a pas de lien entre nous et ils ne font que me balancer des mails (ou des appels de dernière minute…). Avec Heaven, lorsque je vois les dernières soirées auxquelles j’ai participé, même sans rien à clé, je serais venu car j’ai passé un vrai bon moment.

    (Bon, là c’était le côté humain de la chose)

    Ca ne me dérange pas qu’une société m’offre son produit pour que je le teste, pour que j’en parle et pour que je le garde pour mon utilisation personnelle (non je ne revends pas ce qu’on m’offre). Concrètement, même si je ne peux pas dire que j’ai le rayonnement d’une Britney Spears ou d’un Justin Timberlake, l’entreprise tire aussi un bénéfice de placer le produit entre mes mains. Je trouve donc normal qu’on puisse me laisser le produit. Ce n’est pas systématique, mais si cela se passe, je ne vais pas souvent refuser de le garder…

    C’est vrai que Pierre est un bon exemple, il avait mentionné sur son blog que l’appareil photo qu’on lui avait offert été retourné à l’agence. Et bien, j’imagine qu’il n’en avait pas forcément besoin et que sa seule utilité chez lui serait de rester dans sa boite au fond d’un placard. Moi, celui qu’on m’a offert a remplacé mon vieillissant appareil et je l’utilise désormais quasi-quotidiennement et j’en suis bien content.

    Le problème avec le don, c’est qu’il a une contrepartie morale très forte. Beaucoup plus que lors d’un achat classique. Imaginez qu’on vous donne une immense somme d’argent, essayez ensuite de traiter de sale con votre donateur. Par contre, si vous gagnez cet argent avec la sueur de votre front, forcément, il sera plus facile d’insulter (discrètement) son employeur. Et bien, c’est la même chose avec ces campagnes de buzz.

    Toutefois, je ne suis pas naïf et j’imagine bien que l’entreprise sélectionne méticuleusement les produits à destination des bloggeurs. La plupart du temps, on se retrouve avec les meilleurs produits de leur marque. Dans tout ce que j’ai participé, j’ai été rarement déçu par ce que j’ai reçu. Si j’avais eu des reproches à faire, je les aurais fait. Ma critique qu’elle soit sur un produit offert ou acheté reste la même. Je garde toujours une certaine retenue considérant que mon avis n’est pas souverain. La question que je me pose toujours est : « Si on ne me l’avait pas offert, est-ce que je l’aurais acheté ?». Ma réponse serait toujours oui…à condition que je connaisse leur existence… (C’est bizarre, c’est toujours sur des produits à marché ultra-concurrentiels !)

    (Je conclue et peut-être le plus important)

    Dans un premier temps, la charte a provoqué en moi un certain malaise. S’il on doit imposer ces règles et ce code de comportement, c’est qu’il y a quelque chose à rectifier et concrètement ce quelque chose, c’est nous (les bloggueurs invités/privilégiés/gâtés -rayez la mention inutile-). Moi qui croyait qu’un consensus tacite pouvait sceller ce genre d’événements. Paradoxalement, je trouve qu’on y perd en liberté en voyant apparaitre ces règles.

    Mais il faut se faire une raison, il reste une logique économique et de résultat derrière tout ça. Ce qui est tout à fait normal et concevable. Mais aussi, on peut s’interroger sur l’apparition de cette charte. Des gens déraisonnables qui abusent de ce système ? Ou tout simplement, un système qui commence à être usé et qui atteint une certaine limite ?

    (Oula, j’en fais vraiment des tonnes. Désolé si c’est déstructuré, il est tard !)

  5. En tout cas, j’étais au Maroc avec « mon » Samsoung prêté, et j’ai fait quelques magnifiques images et même, un livre. (Pour le moment pour moi, sur les Femmes produisant l’huile d’Arganier)

    Et j’ai même écrit une note « merci : au Maroc grâce à Samsoung. Qui m’a donné envie d’y aller.

    Bien sûr, j’avais pris mon petit Sony aussi, qui réagit plus rapidement, mais surtout, surtout et plus invisible en certaines places.

    bonne chance avec le travail et l’agence!

  6. Merde Damdam !

    Tu casses l’ambiance… Comment y vont faire les blogueurs influents du coté de chez eux pour se la péter auprès de leur quartier ?

    Tu crains… là… T’es pas cool !

    Enfin, moi ce que j’en dis… 😀

  7. ah, enfin le pas est franchi, loin d’une volonté de moralisation, je trouve ton initiative saine car sa simplicité ne peux que clarifier certain coté obscur de quelques « test produit », où la provenance n’est pas explicite, mais soupçonnée, où la recopie des info techniques tiens lieu de renvoi d’ascenseur, bref où le blogeur perd autant de crédibilité que la marque.
    bravo encore, espérons que les autres agences suivront et que les blogeurs aussi !
    à quand un « label » ?

  8. Je trouve logique le fait de devoir rendre les produits prêter lors de soirée par les marques souhaitant faire parler d’elles et de leur produits. Pour autant, j’avoue que lorsque l’on me donne un produit, je ne le refuse pas et c’est, je pense, humain.
    Je me rapelle la première soirée de ce type à laquelle j’ai été invité, lorsqu’au moment de partir Damdam m’a confier le précieux, je lui ai demander « Combien de temps dure le prêt ? Comment fait-on pour le renvoi ? ». C’est une question qui faisait sourire dans ce genre de soirée, mais étant naif et novice en la matière, je ne connaissais pas ce genre de pratique.

    Enfin rendre le produit prêté après une durée de test définie a l’avance évitera certainement les abus du genre « On m’offre, je revends ! ».

  9. wiLLoØ> Non, tu te trompes, ça ne répond pas à une logique économique, mais bien aux intérêts de nos clients. Le fait que tu utilises les produits offert est une excellente chose. Nous voulons lutter contre les « Caves à Momo », les reventes à la sauvette sur eBay et les blogs montés juste pour avoir « des cadeaux ». Ne soit pas mal à l’aise avec cette charte. On ne te demande pas de la signer, c’est juste à nous de l’appliquer. Mais on tenait à la partager avec tous. Ta liberté te donne de la valeur. Nous ne sommes pas là pour t’imposer des choses. Bien au contraire. Just be yourself, c’est pour cela qu’on t’apprécie.

  10. Il y a un sérieux problème qui est en train de se passer en ce moment avec toute cette folie des blogs.

    un : il y a de plus en plus de produit distribué ce qui fait perdre la tête a certains. C’est de plus en plus facile d’avoir des produit. on s’inscrit sur une liste et hop hop, on est le roi des geek.

    deux : les agences sélectionnent tout le temps les même personnes. Âpres tout c’est normal d’un certain point de vue. Mais au bout d’un certain temps ca devient assez nul car on se retrouve dans une sphère qui s’alimente entre elle. On ne parle pas de blogosphere pour rien. Si une personne est integre, pas de soucis. Mais les différentes personnes se lasse de tout ca. On expose son nouveau joujou et on fait monter sa blogoinfluence pour devenir blogostar.

    Trois, les personnes sélectionné ont tendance a dire du bien du produit ou a ne pas en parler si il est mauvais. Si il en disent du mal, il ne seront pas rappelé aux prochaines soirée distribution cadeaux. et en faire un vrai test, c’est quand même compliqué et ca prend du temps.

    Dans votre charte et en parlant avec vos clients, il faudrait leur faire accepter que les blogueur parlent en mal de leur produit. Je sais que je viens de dire n’a pas de sens commercial mais bon… C’est un pas vers la réhabilitation des blogs.

    Si un produit est nul, les internautes ont le droit de le savoir, c’est le problème des ingénieurs et du marketing produit qui ont fait un produit nul.

    Ce que je regrette aussi dans les distribution de cadeaux, c’est que c’est toujours le top du top que les marques offre, ce que les gens normaux (moi) ne pourront jamais s’acheter le nokia N93 par exemple. Il a fait saliver une bonne partie des gens mais bon au final……. Je sais que ca s’appelle du marketing, je bosse dedans aussi!!!

    Le concept des relations stars, où les stars vont en soirée et choppent (je ne peut que l’appeler de la manière skyblog) leur téléphone nokia dernière génération a la fin de la soirée est en train de se refleter sur les blogueur. Et je trouve ca triste. J’entends que vous distribuer les objets lors du depart des personnes, pareil pour la soirée microsoft.

    Essayez d’offrir les cadeaux a l’arrivée et vous verrez qui restera et est vraiment intéressé par les gens, la soirée, la marque et en savoir un peu plus. Vous ferez un tri tout de suite parmi les invités… Pour les stars, il distribuent les cadeaux en sortant sinon, il n’y a plus personne au bout de 5 minutes. Mais bon, est-ce que l’on doit appliquer cette méthode aux blogs ?
    N’a t-on pas pris la grosse tête, hého… !!!!

    Dans mon cas (eh oui, l’egocentrisme du blogueur revient toujours), j’ai été invité une fois par heaven, a une rencontre avec l’opérateur ten mobile. Au menu du raisin et du fromage. Il y avait pas mal de personnes. La deuxième fois, hop, heaven perd le deal avec ten, et plus que 5 ou 6 personnes présentent. Et toujours du fromage et du raison. Mais plus important pour moi, bcp de discussions et d’échange. Lors du troisième, il y avait plus de monde mais aucun de la sphère blog-produit ( a part willo et charles). Aucun téléphone prêté pour ma part. De ma part un post sur mon blog (je ne donnerai pas le lien comme c’est l’usage) et du bouche a oreille hors web et une certaine implication lors des renions.

    Mais la deuxième réunion ma fortement surprise. Heaven n’organise plus et soudainement des gens ne viennent plus. Bizarre……

    Autre chose : les gens sente leur ego monter de se voir invité par une agence. Ca fait bien. Ils pensent que c’est la porte ouverte vers des produits faciles et qu’ils vont rentré dans la sphere d’influence. Ils répondent oui aux invit car ils pensent qu’ils ne seront peut être pas invité ensuite. A vous de faire le travail de sélection. A vous de vous priver de certain influents mais a l’esprit peu-intègre. A vous de faire un travail en amont et en aval.

    Certains blogueur-influenceur nous ont fait du mal et la machine est un peu vrillée. A nous et vous de la redresser.

    A vous de faire une charte un peu plus pointu que celle la…. A nous et vous de l’appliquer et de depasser son cadre d’application !!!

    voilà, c’était du vrac…

  11. C’est vrai que j’ai été un peu « choquée » (terme un peu fort) par la revente sur ebay ou les tentatives de revente sous le manteau genre « un lecteur mp3 pas cher, tout neuf » … surtout quand je sais que ça vien d’un don commercial, autant dire que ça me gave de le payer à quelqu’un qui fait ainsi un bénèf.

  12. Je vais également en parler et j’ai commenté cette charte. Pour moi tout est une question de mesure..savoir doser…un blog où n’apparait que des tests de produits ne devient qu’une vitrine marketing…et quand tu dis franco ce que tu penses d’un produit..tu es jarté…Bref, trouver la juste mesure..

  13. Damien > normalement, je refusais depuis un certain temps les opé de buzz, et pas seulement quand elles ne me paraissaient pas cadrer avec mon blog. Cette fois ci, outre le fait que le produit soit dans les « sujets » qu’il m’arrive de traiter, ce qui a achevé de me convaincre, c’est la charte que je trouve très saine, notamment sur la question du prêt des produits. Félicitations pour cette initiative

  14. Totalement d’accord avec la charte. Excellente initiative les bouecs, et vous êtes les premiers.

  15. Ouaaais mais ça m’ennuie un peu de rendre un vibro une fois que je l’ai essayé ….
    Roooh je rigole hein.

    C’est juste que je me sens qu’assez peu concernée, les pauv’ bloggueurs non parisiens sont rarement sollicités par les agences. Non je ne me plains pas, je constate 😉

  16. Félicitations Damien !

    Je suis heureuse que quelqu’un mette un coup de pied dans cette fourmillière, et surtout qu’un blogueur influent comme toi dénonce ces pratiques qui s’assimileraient à de la publicité mensongère.

    Je reprends ton billet qui va ravir beaucoup de monde !

    Moi, je ne buzz pas, j’ai pas de cadeaux mais des contacts super dans le monde entier, et ça me safisfait amplement.

    😉

  17. Cela dit on peut garder les écouteurs, car franchement c’est pas très hygiénique de les rendre…

  18. En ligne, comme tu le sais, et je refuse régulièrement des opé (heureusement pour mon emploi du temps).
    Euh, j’ai le droit de dire que Buzzparadise a une charte du même type ?

  19. > wiLLoØ : si je l’ai rendu, ce n’est pas que je n’en avais pas besoin. D’ailleurs, j’en ai acheté un autre, d’une autre marque, peu de temps après, car j’avais besoin d’un deuxième APN.

    Ce qui me gêne dans ces soirées (je n’en ai fait qu’une seule pour l’instant, alors c’est relatif…), c’est que j’ai l’impression qu’on y croise toujours les mêmes personnes qui viennent chercher leur « dû ». Le bon côté c’est de faire des connaissances, même si c’est très ponctuel et peut-être éphémère. Je ne connaissais pas Damien, ni wiLLoØ, ni manu, ni julie et j’étais ravi de les rencontrer, mais j’avoue qu’à part deux autres personnes que je connaissais avant cette soirée, je n’ai pas trop accroché, sans doute parce que le fameux esprit « blogosphère » que je déteste était présent.

  20. Damdam…. y’a pas un jour où je ne reçois pas un truc à buzzer… et tu sais quoi : je ne buzze plus rien… cela me gonfle.
    Je veux des opérations construites et me ressemblant le reste… non merci.

  21. Bon, c’est vrai je débarque – un blog animé depuis quelques mois seulement mais qui démarre assez fort merci – donc pas encore sollicité, et je ne m’en plains pas le moins du monde. Mais à vrai dire je trouve que tout ce débat fait bien peu de cas d’un élément central (et indispensable) : le lecteur de blog. Je crois fermement qu’il ne faut pas prendre les lecteurs de blogs (et nous en sommes tous) pour des imbéciles. Ils savent parfaitement bien juger de l’objectivité des conseils et jugements des blogs qu’ils parcourent régulièrement. C’est d’ailleurs la principale, si ce n’est la seule, force des blogs sur les medias traditionnels, l’objectivité de leurs auteurs due à l’indépendance par rapports aux annonceurs et autres grandes marques. Et c’est ce qu’il ne faut pas brader pour une poignée de queues de cerises. Si j’ai le sentiment que tel ou tel blog est « manipulé » ou « sponsorisé » sans transparence, alors je zappe. Ni plus, ni moins. E t alors, plus d’audience, plus de buzz, plus rien.
    Donc, sachons rester vigilants, transparents et intègres et tout ira bien.
    Pour reprendre une analogie d’un autre domaine, moi qui suis passionné par la critique gastronomique, je préfère le critique qui paie sa table et garde son anonymat plutôt que celui qui se fait inviter et perd ainsi toute objectivité.
    Et tant pis si mon téléphone mobile n’est pas du dernier cri et si mon appareil photo qui date un peu floute mes images. De toute manière, j’aime le flou en photographie (les lecteurs de mon blog le savent)…

  22. Ce grand cirque doit s’arrêter.
    Cette charte peut aller dans le bon sens effectivement.

    Mais je reste sur le même principe. Je refuse tout.
    Ce dont je parle, quand ça arrive, c’est parce que j’ai décidé d’en parler et pas parce qu’on m’a demandé.

  23. Ce grand cirque doit s’arrêter.
    Cette charte peut aller dans le bon sens effectivement.

    Mais je reste sur le même principe. Je refuse tout.
    Ce dont je parle, quand ça arrive, c’est parce que j’ai décidé d’en parler et pas parce qu’on m’a demandé.

  24. et admettons tu me donnes à tester des chocolats, je les rend comment ?
    hahaha

    Fred, trop fier de sa vanne de merde, et blogueur trop anonyme pour qu’on lui donne des trucs à tester.

  25. Le concept d’une charte est le bienvenu. Je ne suis pas étonné qu’il vienne de l’agence Heaven. J’aimerai beaucoup que tes concurrents se mettent aussi à respecter une charte notamment pour ce qui est de leur attitude.
    Ils t’envoient un dossier presse sur un produit, tu le test et tu dis ce qui est bien et pas bien, le lendemain tu reçois un email te disant merci et te faisant comprendre que si tu veux encore faire parti des test il faudrait revoir l’article en supprimant quelques parties négatives.
    Résultat, aujourd’hui, je ne fais plus parti des test (pas même de l’agence Heaven) car les agences ont peur de lire que leur produit n’est pas parfait.

  26. Très bien cette charte Dam, je me demandais effectivement ce qu’il en était dans le flou « juridique » entourant les buzzs, plus ou moins trafiqués, copinés ou autres.

    En outre, l’appellation blogueurs influenceurs me fait assez rire. En effet, comme un/une blogueur/se pourrait être expert en tout et avoir un avis pertinent sur un lecteur MP3, une crème de beauté, un bouquin d’économie, un nouveau service de garde d’enfants ?

    En matière de buzz, il serait bon que les agences qui contactent les pauvres blogueurs que nous sommes se donnent la peine de passer au moins 4 minutes sur nos blogs afin de constater si nous serions de bons buzzeurs avec les thématiques et les audiences adéquates.

    C’est rarement le cas, et certains m’ont fait perdre un temps précieux, sans compter leur attitude extrêmement déplaisante lorsqu’ils réalisent qu’ils se sont fourvoyés une fois que je leur ai expliqué que leur produit à tester et mon blog, et bien ça fait vraiment deux !

    Pour le prêt, tu peux en faire un principe, mais effectivement, rendre ensuite un produit (et dans quel état ?) me parait périlleux. Tu te vois courrir derrière le blogueur ?

    Par contre, tu peux faire signer un document dans lequel la personne s’engage à ne pas tirer un quelconque profit commercial du produit testé.

    Me concernant, je suis partante pour tenter l’expérience avec des gens sérieux (la charte me rassure sur ce point :), notamment en matière d’évènements culturels ou artistiques, d’arts plastiques ou de design, et également d’éco-produits, étant un peu callée sur ces questions (car passionnée !).

    Bien à toi Dam

    Cath

Laisser un commentaire