BETC Paris, Global Advertising Agency

Je me suis élevé à la pub. Ados, mes copains attendaient 23h pour mater le film érotique de M6. Moi, j’étais plutôt 22h30, pour Culture Pub (Badoumba!), où je découvrais les campagnes d’agence comme RSCG, Publicis, DDB… Bon, je n’ai jamais bossé directement dans le secteur, mais mon premier stage était rue des Bourdonnais, chez Lintas (non, rien à voir avec les sandwichs). Dans mon école d’attaché de presse, je préférais les cours de pub, où on apprenait l’art subtil du PTC/copystrat. Je me voyais pubard, créa. Mais comme je suis aussi de culture digitale, j’ai préféré filer vers la deuxième option, sachant qu’on était moins nombreux dans la place.

Alors quand aujourd’hui dans mon courrier je reçois une grosse enveloppe, bien lourde, avec un sticker jaune fluo « BETC », je kiffe grave. Oui, BETC Euro RSCG m’a envoyé son ouvrage tant attendu, « BETC Paris » (betcbook.fr), dont j’avais lu un bel article dans Atlas Air France Magazine. Un magnifique livre restrospectif qui réunit les grandes campagnes et les faits marquants de l’agence depuis sa création, en 1994. Des clients et des campagnes, il y en a : Air France, Louis Vuitton, Evian, Canal+, … Que du bon, que du lourd. 

BETC Paris, le livre

En plus des campagnes, on découvre l’univers BETC, avec ses locaux, ses soirées, sa culture… L’ouvrage est proposé en trois langues : français, anglais et japonais et est accompagné d’un DVD avec plus de 200 campagnes.
« BETC Paris » est un très beau libre pour ceux qui suivent de près ou de loin cette agence et le milieu de la publicité créative.

380 pages pour 65€

Merci beaucoup aux équipes de BETC Euro RSCG pour ce beau cadeau, particulièrement Bérangère et Rémi Babinet pour l’attention et le petit mot qui accompagnait.

 

Rémi Babinet - BETCBETCbook

5 commentaires sur “BETC Paris, Global Advertising Agency

  1. « « BETC Paris » est un très beau libre pour ceux qui suivent de près ou de loin cette agence et le milieu de la publicité créative. »
    T’es enrhumé ?

  2. quand t’as fini de le lire, tu me le prêtes ? 🙂
    j’ai oublié de le commander au père noel…

Laisser un commentaire