Business mortuaire

Il n’y a rien à dire, c’est assez étrange cette approche marketing. Un petit être s’éteint, du trafic né. Mouais, n’empêche, j’aimerais pas être celui qui est mandaté pour réaliser ces achats de keyword sur Google. Et puis, tout le monde y va : La Croix, Europe 1, Le Pelerin, LCI, AOL, … Trop la classe, vraiment, même marketingment parlant, c’est hyper-logique. Tiens, faut que j’aille checker à combien elle est l’expression dans la console Google Adwords…

 

3 commentaires sur “Business mortuaire

  1. ca m’est arrivé pour des personnalités moins en vue, c’est jamais drole, mais toujours plein d’enseignements, quand le partenaire que tu as en face accepte de le faire, dans l’intérêt général avant tout, et pas pour vendre du papier ou lus de revenu publicitaire… mais bon, parfois certains trouvent des équilibres étranges !

  2. Au moins son association ASMAE ressort aussi dans les liens commerciaux… une légère consolation ?

Laisser un commentaire