Canicule, celle qui rie quand on… l’annule !

Quel grand plaisir de prendre les transports en communs ces jours-ci. Entre la pagaille dans la rue suite au tsunami parisien d’hier et le partage de sueur collective dans un wagon roulant sous-terre, on se dit que l’être humain est tout de même pas mal résistant. D’autres résiste aussi à l’appel de déodorant, mais je ne vais pas sombrer dans la facilité, même si c’est vraiment tentant. Mais quelques feignasses se chargeront peut-être de combler cet aspect nauséabond de cette « canicule qui n’est pas là mais qu’on vous prévient tout de même ».

Je ne peux m’empêcher de vous ressortir cette magnifique dépêche de AP :

Aucun décès dû à la chaleur pour le moment
«Aucun cas» de décès dû aux fortes chaleurs n’a pour l’instant été signalé en France, a fait savoir jeudi le ministre de la Santé Xavier Bertrand.

Le ministre de la Santé a précisé qu’ « il y a eu des personnes qui ont été incommodées par la chaleur» dans le Rhône, où il se trouvait mercredi. «Nous avons eu avant-hier (mardi) notamment dans le département de l’Aisne des collégiens mais ils sont rentrés chez eux».

Il a ainsi annoncé qu’il serait dans le Bas-Rhin jeudi après-midi.

VieillequiboitNon mais franchement, vous avez vu la qualité de cette info ! En gros, on attendait sous peu quelques morts, mais malheureusement, un peu comme pour la météo, on s’est trompé. Demain peut-être. Désolé aux média qui avaient eu la primeur de cette info, gardé vos cassettes dans les magnéto, le sujet est toujours d’actu, juré promis. D’ailleurs, statistiquement, c’est dans le Bas-Rhin qu’il y a plus de choses que nos vieux se portent mal. D’où le déplacement hier après-midi dans cette belle région française, où aucun orage n’était attendu.

Le problème, c’est que la presse a besoin d’information un peu dramatique, tout en restant proche du peuple. Des vieux, mort, dans notre pays, c’est d’un point de vue marketing le meilleur produit. Trop vieux pour consommer, ils sont une audience invendable à Skip, Bounty ou autre Tampax. Puis, nos vieux, on les aime bien, mais bon, surtout à la télévision, quand ils parlent du bon vieux temps où on vivait mieux, même sans clim ! Non, vraiment, c’est un filon cette manne de vieux. TF1 aurait même épuisé les stocks de clims dans certaines régions bien chaudes et envoyer des troupes de cadreurs et autres journalistes de très grande investigation. Douce France… Belle France…

Omosinge Alors, révoltons-nous. Ne leur donnons pas cette chance de faire mourir nos vieux ! Donnons leur de l’eau, des clims, du Skip, des Bounty et des Tampax. Faisons consommer nos vieux, on va dynamiser l’économie de la France ainsi, avec plein de TVA, moins de frais de succession. On va tous y gagner. Et peut-être même qu’après-ca, OMO n’utilisera plus des signes dans ses pubs et que TF1 aura un pack « Ménagère de plus de 80 ans ». Ca vaut le coup ! J’envoi de ce pas ce projet au gouvernement.

3 commentaires sur “Canicule, celle qui rie quand on… l’annule !

  1. J’ai été prise dans le tsunami parisien même si c’est super impressionnant je suis pas sure que l’on peut vraiment l’appeler comme ça , mouais je joue sur les mots, histoire de … cela dit cette canicule m’anéhantit vraiment surtout apres les verres de rosé de ce midi hip’s hip’s

  2. Et si on mettait des detecteur de fumée chez les gens?
    Comme ça dès qu’ils commencent à cramer, la douche se déclanche.

    Nan, c’est con, désolée… j’imaginais juste ça à l’agence… ça serait bien drôle.

Laisser un commentaire