Close your Bush!

Hier, le Congrès américain a adopté un projet de loi fixant les règles d’interrogatoire et les procès pour les étrangers suspectés de terrorisme. Ce projet supprime pratiquement tout recours en justice des prisonniers contre les conditions de leur détention, et précise que les agents chargés d’interroger les terroristes présumés ont désormais l’interdiction de recourir à la torture ou à des traitements « inhumains ou dégradants », sachant que seul le Président est apte à définir ce qui peut être considérer comme torture, inhumain ou dégradant.

Quelqu’un peut-il me rappeler le contenu de la Convention de Genève ?

10 commentaires sur “Close your Bush!

  1. Ce n’est pas nouveau de la part du gvt US. Par contre le convention de Genève ne fixe t elle pas seulement des droits aux prisonniers de guerres ? je crois malheureusement pour eux que les personnes arretées n’en font pas partis. Quoiqu’il en soit encore une fois Mr Bush fait ce qu’il veut n’en déplaise aux autres.

  2. Pas de doutes, les US sont en train de se tirer dans le pied, je pense/espère que ses citoyens vont se rendre compte que ce genre d’entorse à leurs principes n’est que la preuve d’une tragique impuissance face au défit que représente le terrorisme.
    Les US sont moins grands tout d’un coup.

  3. Je crois que malheureusement Mr Doe ,agriculteur de son état et membre de la NRA, au fin fond de l’Utah s’en fout un peu de ces principes. Le problème c’est que l’Utah c’est grand et qu’il y a plein d’Etat comme celui-là !

  4. DamDam, il y a un alinea dans la convention de Geneve qui dit je cite :

    « Les U.S.A. emmerdent le monde et font à leur sauce »

    CQFD

  5. Jean-Laurent> Le terrorisme est une forme de guerre, non ?
    Arno> End of the American Dream, for sure!
    Osmany> Mince, je l’ai loupé celle là 😉
    Greg> Je suis là pour sauver le monde !

  6. Ouais je sais, mais je ne pense pas que la convention de genève assimile ce type de conflit à une guerre, qui elle est généralment facilement identifiable par des nations clairement identifiées qui s’opposent.

  7. Depuis le 11/9 il est sûr que se sont des pans entiers des liberté individuelles qui tombent un à un.
    Espérons pour nos amis ricains un sursaut de leur Cour Suprême et de leur démocratie (enfin de ce qu’il en reste).

    Mais ne nous mentons pas, nous ne sommes pas à l’abri de ce type de dérive… qui plus est en cette période électorale propice aux surenchères sécuritaires et démagogiques.

    N’avons-nous pas nos propres John Doe ici et là sur le territoire de la République

  8. Et il aussi question d’un mur de plus de 1000 km entre les US et le Mexique.
    Nous sommes bien loin de l’époque d’un « Ich bin ein berliner » à propos d’un autre mur…

  9. C’est pas en construisant des murs et en rétablissant la dictature Orwellienne virtuelle que l’amérique arrangera ses problêmes; Je compararerait ça à vouloir réparer un trou dans une chambre à air avec des clous..

Laisser un commentaire