Co-location ou maison d’hôtes ?

L’ami Eric a bien résumé la situation, une sélection de nantis (hello à tous), triée sur le volet, a récupérée les clefs de l’éleveur de Boulets préféré des lecteurs de blogs.

Cependant, pour connaître un peu le propriétaire des lieux et sa maîtrise de l’orthographe souvent excellent, je connais aussi sa faculté à ne pas regarder son clavier, ni son écran lorsqu’il écrit. Et aujourd’hui, j’ai décidé de vous dire la vérité (et ce malgré les mesures de rétorsions Vladimir Poutinesques qui ne manqueront pas de s’abattre sur moi). Notre ami tape vite, parfois trop. Parfois, même il ne se relit pas et grâce à son étourderie naturelle (vous lisez la prose d’un future décédé, là) il va créer un mythe. De toutes pièces. Sur la simple base d’une orthographe défaillante.

Car, et seuls ses proches le savent, notre ami n’est pas un éleveur de Boulets, mais un éleveur de Boullay. Notre hôte est en effet originaire de Le Boulay. Charmant petit village d’Indre et Loire (37) dans la région Centre, voisin des communes de Monthodon et de Chateau Renault, Damien fait toujours partie des 584 habitants résidant cette magnifique petit commune rurale (et paumée).

Et peut-être est-ce pour sponsoriser ses vacances, il a décidé de (soit disant) laisser les clefs de sa demeure. Mais il a oublié de préciser un détail d’importance. Oui, d’importance. Ce legs temporaire sera payant. Il applique au web une technique qu’il utilise depuis des nombreuses années IRL* : la chambre d’hôte. A la fin de ses congés, il viendra, penaud, les mains dans ses poches (pour rappel avec ses clefs dans la poche de droite, en permanence, avec sa petite monnaie et son mobile et sa carte orange dans celle de gauche – jamais l’inverse, oh non, jamais) nous réclamer son dû.

Comme au village, lorsqu’il laisse sa maison a ses amis, ou à n’importe qui… Ca il s’agit d’un blog d’hôtes. Ou chacun paiera, non pas la durée de possession des clefs, mais le nombre de post qu’il aura publié. Et ça va douiller, je le connais le Damien…

Vous ne me croyez pas ? Voici la preuve qu’IRL* qu’il a déjà agit ainsi…
Boulay_chambres

Alors, il ne nous reste qu’une solution, nous abstenir de poster (mais bon, ce serait dommage) ou bien au contraire de poster de manière incessante, de recueillir des commentaires positifs sur la qualité nouvellement acquise par ce lieu grâce à nos qualités rédactionnelles, nos esprits aiguisés, cette finesse inénarrable qui permettra au blog de notre hôte d’enfin pouvoir prétendre au titre de Blog ISO 9001. Prêts ? partez ! 🙂

Not Luna

*IRL : In Real Life

[edit : geolocalisation revue]

2 commentaires sur “Co-location ou maison d’hôtes ?

  1. Wahouh !
    Il a jamais été aussi dynamique le blog de notre damdam !
    Bravo les gens 🙂

Laisser un commentaire