Comment qu’on se retrouve !

Chaine C’est phénoménal. Avec un blog, votre passé vous rattrape à toute vitesse. Votre présent aussi cela dit. C’est peut-être une des possibilités les moins immatériels du net finalement.

Sister !
Ma grande sœur a eu droit à une visite de mon blog il y a quelques moi. Une visite effectué avec mon père d’ailleurs. Elle n’y voyait pas l’intérêt et trouvait ça même « malsain » d’écrire sa vie sur Internet. Bide total donc. Mais voilà qu’hier, mon téléphone sonne (oui, mon « Noknok in the heaven door »). Et voilà ti-pas que Mademoiselle Damdam-sœur me dit qu’elle cherchait des infos sur je ne sais quoi, et que mon blog est apparu dans la liste de résultats de sa recherche Yahoo. Je suis à moitié surpris vu les mots-clefs tapés par certains de mes visiteurs (pour info, un fan de Francis Lalanne vient quasi tous les jours sur mon blog en cherchant dans Google : dernier album francis lalanne. Troublant !). Et là, de rajouter :

« C’est incroyable que des gens laissent des commentaires à tes messages. En tout cas, c’est bien ce que tu as écrit là… »

Bingo. Ma présentation ne l’avait pas convaincu, mais le fait de tomber par elle-même dessus la convaincue. Elle en met une couche supplémentaire :

« Tu pourrais peut-être m’aider à trouver un mec avec ton blog ! »

Rire ironique de toute part. Néanmoins, le message est passé ! Et relayé !

Guadeloupe
Guadeloupe Hier soir, je reçois un courriel. Une relation de Guadeloupe. Oui, j’ai habité en Guadeloupe pour ceux qui ne suivent pas. Il me présente sa situation. Évidement, avec mon blog, il en sait plus sur moi ! Et ça me fait plaisir d’avoir de ses nouvelles. Et puis, on se dit que le monde n’est pas si grand. Et pas si petit non plus. Ou peut-être est-ce la blogosphère qui n’est pas si petite. Je ne sais pas. Et c’est comme ça. Grégory a un blog lui aussi, moins perso. Il ne s’y dévoile pas. C’est son choix. On fait ce qu’on veut. Et puis, en Guadeloupe, on ne peut pas écrire n’importe quoi. C’est une île. Pour le coup, le monde est petit là bas. Pour de vrai. Au moins, ce blog m’aura permis de retrouver certaines personnes. Un autre ami, qui lui est en Nouvelle-Zélande, m’a trouvé via mon blog…

Mes amis, je vous le dis, si on se perd de vue, j’ouvrirai un blog. Juste pour le plaisir de se retrouver. Car moi, je le sais. J’en ai la preuve. Ca marche !

9 commentaires sur “Comment qu’on se retrouve !

  1. c’est sûr que moi , avec Buzzzzz, je vais pas retrouver grand monde… ou inversement…
    Alors en fait, je m’appelle Xavier L !

  2. Damien ? C’est toi ? P’tain comme on se retrouve !!! C’était quand la dernière fois… attend que je me souvienne… Mais oui, il y a deux mois, dans une brasserie je crois. Oulala ça filoche. Merci les blogs !!! Youhouuuu

  3. « Tu pourrais peut-être m’aider à trouver un mec avec ton blog ! » : euh… je suis dispo… elle est blonde à forte poitrine ?

  4. Bu5z> Ca marche mieux avec cette indication sur ton blog !
    Heum Heum> Ou le FBI peut-être !
    Vinvin> Désolé, non, ce n’est pas moi…
    Pierre> Oui, mais grillé !

  5. Je ne résiste pas: « visite de mon blog il y a quelque *moi* ».

    Hmmm. Je sais bien qu’en fait, c’est une toute petite faute, mais elle est vraiment rigolote! Quelle meilleure façon de démontrer qu’un blog, ce n’est qu’un vanity project?-)

    Quant à Soeur DamDam: je suis sûr que les bloggeurs veulent bien aider (ce sont des gens sympas et serviables) mais le manque d’infos pose problème: des détails! des détails!

  6. C’est genial ca ! Moi j’ai jamais retrouve personne avec mon blog, il y a Copains d’Avant pour ca 🙂 Sinon il y a une personne qui a tape « photo de femme nut » trois jours de suite poir debarquer sur mon blog. Hum !

  7. LudovicD> J’assume ! C’est vrai que ça sert un peu à ça un blog !
    Estelle> Tu m’as donc démasqué !

Laisser un commentaire