Déjà Vendredi ?

SafariJournée de folie. Semaine de folie. Je suis désolé, je n’ai pas accompli mon devoir de bloggeur ces derniers temps. Peu de notes. Peu de temps aussi. Beaucoup de boulot. Beaucoup d’idées. Rassurant, j’arrive à prendre un peu de recul par moments. Un peu comme un fumeur. Dans l’avion, le fumeur, il ne pense pas à sa clope. Dans la queue pour la douane, il ne pense qu’à ça. Pareil. Débordé de taf, je ne pense pas au blog. Mais une fois chez moi, mon portable me fait de l’œil. « Viens là, viens me voir… ». L’icône de Safari rebondit toute seule dans le dock en me voyant. NetNewsWire m’invite à consulter les nouveautés de mes congénères. Il n’y a donc que ma femme et le boulot qui puisse m’éloigner du blog ! Incroyable.

Mais pourtant
Pourtant, le blog commence à faire partie de ma vie professionnelle. De ma vie. De tous les jours en fait. Dernièrement, ma rame de métro s’est arrêtée entre deux stations. AsteroideJ’ai croisé les doigts en espérant être coincé 24h à cause d’une météorite géante bloquant les voies au niveau de la station « Porte de Saint-Cloud ». Vous imaginez la note de folie que j’aurais pu écrire là-dessus. Je suis attentif à toute situation. Dans le bus, je m’assois systématiquement auprès d’individus étranges ou de groupe de jeunes, mon casque d’iPod muet, de peur de rater un moment incroyable. Pour moi ? Oui. Pour vous ? Surtout. Pourquoi ? Pourquoi pas !

Super, mais tout ça pour quoi ?
Pour vous dire que c’est les vacances scolaires. Que ma fille est chez ses grands-parents dans le Sud. Que je pensais être peinard pour deux semaines. Mal barré. Pitch, propal, brief, reporting, réunion… Aujourd’hui, je suis passé une heure à l’agence. Demain, j’y serais tôt, pour rattraper le retard d’aujourd’hui.  Engendré… par un autre client. Enfin deux. J’ai comme une part de responsabilité dans ce retard, sachant pertinemment que tout allait être serré. Mais je ne bosse pas seul. Et c’est là que ça se complique. En tout cas, vive le Webmail ( – par ailleurs, Blaise et Buzzzzz, bien reçu vos messages, mais j’ai pas pu participer au débat… CQFD – ). Tout ça pour dire que je commence à mettre les crèmes que ma femme m’a offerts. Ce n’est pas un luxe. Il ne me reste plus qu’à trouver un moment pour aller chez le coiffeur. Attention, pas de complaintes ici. Mais je me sens obliger de me justifier pour mes absences ces temps-ci.

Terminator19h15, je vous laisse
Et oui, ce soir, cinéma. Ca fait un baille que je n’y suis pas allé. Passer une soirée à deux. Madame et Monsieur. Ensemble. Sans compter les honoraires baby-sitter. On profite de l’absence du monstre. J’espère ne pas m’endormir. J’espère me réveiller demain matin. En forme. J’ai du boulot. C’est une journée costume en plus. Et je dois amener les pains au chocolat pour l ‘équipe. Et je suis une des mamelles de l’équipe… si vous voyez ce que je veux dire !

En tout cas, merci de me lire !… Et je vous le premet…

I’ll be back…

13 commentaires sur “Déjà Vendredi ?

  1. Bon, ba si c’est pour la bonne cause alors…

    Mais t’arrives à poster avec Safari ? parce que chez moi, pour poster j’utilises Firefox qui m’affiche les options de mise en page (couleurs, puces, fichiers à joindre…)
    En plus de la coupe de cheveux, faudrait penser à une petite cure parce que là, je trouve que tu as une tête de cabot… (ce commentaire n’a d’intérêt que si tu laisses la photo portrait ! je préfère préciser des fois que, dans 10 ans quelqu’un lise cette note et ses commentaires et me trouve un peu chien sur le coup)

  2. Ouep, je poste sous Firefox, effectivement, j’ai pas le choix. Mais Safari, je l’utilise pour surfer tout de même… Je ne passe sous le Renard de Feu qu’au moment de poster. Et rédaction sous Word,

  3. Labourages et pâturages… euh non pardon, rien à voir…

    PS: et sur la dernière photo il s’est mis quoi comme crème le monsieur? on dirait un gommage, mais putain, un gommage violent quoi.

  4. C’est un vrai plaisir de te lire – Et c’est trés touchant la façon dont tu te justifies d’avoir une vie – Je ne peux pas comprendre cette addiction  » mot que l’on m’a soufflé… » au blog et pourtant c’est pas faute de me l’expliquer !!! Mais trés bonne soirée si je peux me permettre .

  5. Vinvin> C’était chouquettes chez le client justement ! Bon choix de sa part. Mes pains aux chocolats étaient… consistants !
    Blaise> Si, si, tout à voir ! Ma crème, c’est du labourage !
    IK> C’est un vrai plaisir aussi de lire des commentaires comme cela. Cette addiction (réelle), elle est dû au gens formidables que j’ai pu rencontrer, virtuellement comme rééelement, via le blog, les commentaires. Merci beaucoup IK.

  6. Pas la peine de nous remercie de te lire, si on se fait chiez on se casse. 😉

    C’est un plaisir pour le lecteur ne t’inquiete pas, un pro de la communication qui prend de son temps sans nous le facturer pour partager sa prose…ca ne se rate pas!

  7. tu vas me prendre pour un con… trop sensible… Ik est rentrée et m’a demandée si j’avais lu damdam… non, plus une seconde ces temps ci… alors j’ai lu Dam.. Putain Dam, j’avais aimé le m’sieur que j’avais croisé, j’avais dis à Ik, « un chouette type », mais là, les choses se renversent un peu. Tu trouvais énervant le talent que tu me prêtes ? je trouve bouleversant celui que je te concède volontier : tu m’as ému m’sieur. tes mots sonnent justes. D’autres auront peut être lu cette note de travers… j’y ai lu beaucoup plus… Blog coup de coeur de la semaine, pas mieux, comme une piètre récompense à un très beau moment. Bravo encore. Mais je ferai tout ça demain. Ce soir je vais m’éloigner de ce portable. ça rends stéril qu’ils disent. Oui… ça vous éloigne de celle qui vous soignerais surtout !

    merci dam.

  8. Folie Privée> Et blogger, c’est pas une activée de malade ça ? Ne te descend pas tout seule va ! D’autres s’en chargeront !

  9. nico> Trop d’honneur M’sieur Nico… Nous ne sommes que des saltimbanques des temps moderne. Allez, on essuie nos larmes, on est des mecs putain !

Laisser un commentaire