J’ai testé France Télévisions sans pub

Et j’adore la fluidité avec laquelle on passe d’un programme à un autre. Vraiment très cool, et sincèrement, un minimumpour un service public. C’est vrai, c’est arrivé un peu brutalement, mais tout de même, est-ce que vous ne trouveriez pas choquant de recevoir avec votre avis d’imposition des coupons de réduction pour tester des produits ? Ou que la gendarmerie soit habillée par une marque en échange de visibilité ? Pour moi, c’est à peu près le même débat.

Bon, par contre, le côté ça commence à 20h35 ne m’arrange pas plus que ça. Pour mes deux essais de cette semaine (« Rendez-vous En Terre Inconnue » et « Envoyé Spécial »), j’ai du faire pause sur le programme pour pouvoir terminer de diner tranquillement. Oui, on ne mange pas devant la télé chez nous. Et je me suis donc retrouvé devant les programmes à 15 minutes plus tard, à 20h50. Comme avant.

Logo France Télévisions

13 commentaires sur “J’ai testé France Télévisions sans pub

  1. Pas allumé la télé depuis le we dernier mais hâte de voir ça.

    En effet, 20h35… il va falloir reprendre des habitudes que l’on avait au début des 90’s !

    Bon ce qui est sûr, c’est que la loi va être votée (compromis trouvé entre l’UMP est les sénateurs centristes)…

    Oui, parce que j’espère que tout le monde était au courant : que cette fameuse loi a été la première sous la Vème République a être appliquée alors qu’elle n’a jamais été voté par le Parlement mais par des pressions gouvernementales sur De Carolis…

    Alors quand je vois tout le barouf que fait la blogosphère sur la bourde de Lefebvre, ça me fait bien rire, car rien, quasiment rien sur les méthodes employées par ce même gouvernement pour faire passer cette loi.

    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2009/01/07/les-senateurs-centristes-menacent-de-ne-pas-voter-la-reforme-de-l-audiovisuel_1138732_3236.html#ens_id=1137454

  2. si la fluidité est bien meilleure qu’avant, ça fait toujours bizarre qu’un président de droite tue un modèle économique pour le remplacer par de nouveaux impôts.
    Ceci étant dit, si l’audience progresse sur les programmes de qualité, alors c’est intéressant.

  3. Pierre> Je me positionne d’un point de vu consommateur… Il reste à surveiller les mutations qui seront engendrées suite à ces décisions politiques.

  4. Vu ce que nous a donné le modèle économique de la télé publique avec pub comme médiocrités financées par la pub mais aussi en partie avec nos impôts, je ne l’ai pas trouvé convaincant.
    Je suis pour une télé publique dont le périmètre se limite au service public, animée d’une exigeance de qualité, ce qui est, dés lors que l’on n’occupe pas une niche très pointue, incompatible avec la course à l’audience.

  5. Depuis le temps qu’on en entendait parler de la suppression de la pub (à droite comme à gauche). Là au moins c’est fait. Le service public sans pub c’est quand même mieux non ?
    Damdam : tu regardes envoyé spécial toi !!??

  6. lol faut décaler ton horaire de repas ici avec un repas à 19h le début des prog à 20h30 c’est la vrai bonne nouvelle d’autant que c’est aussi un espoir pour moi de voir la fin du prog vu que mon train du sommeil passe au alentour de 22h30 et que sur les autres chaines c’est rarement fini à cet heure là.

  7. Salut: je découvre ton site, pas mal du tout 🙂

    Sinon pour la pub, ils l’ont vraiment supprimé ?? Moi j’en vois avant et aprés chauqe émission !! Vous savez les pseudo sponsoring style « le jambon truchot vous présente le film du mardi » ! C’est le bal des faux cul cette histoire de pub: j’attends encore le bon culturel, parce qu’à Mireille Dumas et sa maïeutique de suéperette, je préfère les Experts ou un bon bouquin !

    désolée du pavé…

  8. Bien que ce ne soit que la première fois que je viens par ici, je me permets d’intervenir sur le sujet, car bossant à France 2, je me sens un minimum concernée.

    Alors, dans un monde idéal et parfait, je serai la première partisanne d’une télévision publique sans pub. Maintenant, soyons réalistes, notre naboléon national n’a pas imposé cette suppression par soucis de service public. A terme, il vise une fusion des chaînes France 2 et France 3 (donc plan social à la clé) : parce que à quoi bon avoir 2 JT nationaux à une demie heure d’intervalle, dixit… Je crains surtout que notre télévision publique ne puisse plus financer les émissions de qualités que l’on attend de sa part, faute de financements corrects. Par ailleurs, la question de combler le temps libéré par la publicité n’est toujours pas abordé. Bref, bref, tout plein de questions qui fâchent et qui ne sont pas abordées avec cet arrêt de la publicité sur france télévision.
    Désolée pour cet épanchement un peu longuet, mais je me sens touchée au plus près par ce sujet 🙂

  9. Il ne resterait pas la publicité de la belle-famille du p’tit Tsar avant la météo ???

  10. c’est ce que je pensais.. il va falloir bosser moins pour le plaisir de la télé publique…
    héhéhé
    ciao

  11. oui c’est vrai c’est vraiment trop cool comme sa toute les chaines sont en désaccord sur les heures de début des programmes de soir et nos forfaits de téléphone vont encore augmenter, à choisir entre 20min de pub (que vous n’auriez pas regarder car à table) et quelques % sur mon abo de tel le choix est vite fait!

  12. Carrément trop pas d’accord sur la fluidité !
    Entre « spots identitaires » et programmes « courts », il y a toujours des trucs inintéressants entre 2 programmes !
    10 minutes d’attente encore le samedi soir avant le talk de Ruquier !

    Par contre, je n’arrive toujours pas à me décider si c’est bien ou mal, ces interruptions… Ça permet quand même de faire vite fait les « autre chose » qu’on faisait pendant la pub !

Laisser un commentaire