Je « Nem » pas le tsunami

Tsunami La vedette 2004 incontesté : le tsunami.  Mot inconnu de 90% de la population occidentale (proche 99% aux Etats-Unis, mais ils ont des circonstances atténuantes, avec un Président qui dispose d’un passeport que depuis son élection…). Maintenant, des horreurs, il y en a toute l’année, partout dans le monde, même en bas de chez vous, alors on ne va pas non plus s’arrêter de vivre. On délocalise des entreprises, mais pas la misère. Quoi que. Par contre, les appels à contributions de pseudo ONG ont fleuri de tout les côtés pour ramasser de l’argent pour aider la reconstruction de l’Asie. AH, cette nature humaine. Je lisais également un article assez incroyable, où au Sri-Lanka, quelques heures après la catastrophe, de nombreux jeunes avaient été victimes de viols… ça calme comme info, non ? On ne va donc pas généraliser la nature humaine, mais on est pas toujours bien beau ici-bas.

Mais moi, je nous aime comme nous sommes, même si on peut faire mieux que ça. Je vous souhaite donc une bonne et heureuse année 2005, à tous, que vous soyez beau ou laid, petit ou grand, blanc ou noir, gentils ou méchant. On a tous droit à sa chance, non ?

Laisser un commentaire