La fonte du muscle

Comme chaque matin que l’autre en haut fait, mademoiselle se brosse les dents devant le miroir où se reflètent sa petite bouille et la mienne. Ce petit geste du matin (et du soir) est hyper important pour l’hygiène bucco-dentaire d’une part (n’est-ce pas Monsieur Brosse à Domicile), mais aussi pour le petit cérémonial qui a lieu entre a fille et moi, sur l’échange du dentifrice sur la brosse notamment.

Papa, j’aimerais bien une brosse qui bouge quand on appuie sur le bouton…

Bigre, je me rends alors compte que nous vivons à une époque où tout fonctionne en appuyant sur des boutons. Est-ce la fin de l’effort physique ? Regardez, on appuie sur un bouton pour monter des étages, pour rédiger un courrier, pour prendre du plaisir, pour entrer chez quelqu’un ou même pour envoyer un missile atomique. L’index est donc en phase de devenir un organe vital pour l’espèce humaine. C’était déjà la preuve de l’intelligence de notre espèce.

5 commentaires sur “La fonte du muscle

  1. En parlant de bouton, j’ai entendu parler d’un distributeur automatique de poutine à Montréal (dans un supermarché)… en voila une innovation qui va te plaire! ;o)

  2. La poutine je m’en souviens, ma première s’etais devant un match de de baseball, bizarrement j’ai aimé ça !

  3. Salut Damien,
    Merci pour le clin d’oeil à brosseadomicile.com.
    D’ici qq jours, ta fille va recevoir une petite surprise pour égailler ces moments de brossage… et qui nécessitera l’utilisation d’un de ses doigts, mais chut …

  4. Hé oui les presses boutons!! Il esxiste aussi des distributeurs de produits sanguins, c’est hallucinant non?

Laisser un commentaire