Les blogueurs sont-ils…

…des cons ?
…des aigris ?
…des journalistes ?
…des influenceurs ?
…des enfants gâtés ?
…des leaders d’opinion ?
…des symboles de la démocratie ?
…des personnes visible sur le net ?
…des gens qui bossent dans la com ?

Moi j’ai mon idée, mais surtout de ceux qui pensent avoir la réponse (ou qui se posent ces questions…) !

24 commentaires sur “Les blogueurs sont-ils…

  1. c’est bizarre, vous ne pipez mot sur certaines intentions et accessoires promotionnels pour lesquels vous aviez pourtant la langue bien pendue, ce jour…

  2. Fais un sondage, je connais un outil très sympa, que tu mets dans ta colonne, et qui permet à tes lecteurs de donner leur opinion.

  3. P’tain ce qui mpe fait peur c’est que t’as écrit ce post 20 minutes après notre coup de fil…

  4. Pierre> C’est certain
    Zum> Des hommes sandwichs ? Des obsédés ? Des manipulés ?
    Mry> Des tout
    Môssier Resse> J’vois pas d’quoi tu causes!
    Vinvin> T’as raison, j’ai oublié de citer les boulets 😉

  5. rien de 100% positif (sans équivoque) dans le tas ? J’ai vu des gens très bien mercredi soir…

  6. Heu, tu poses la question parce que tu t’es fait traiter de tout cela lors de PBI ?

  7. Des gens tout simplement mais qui en plus passe un peu de temps à partager sur internet leurs histoire et comme dans la vie de tous les jours y’en a qui le font plus ou moins bien…

  8. Des hommes/femmes/femmes/hommes/femmes/femmes/hommes/hommes/femmes/hommes sandwichs
    – trouvez le jambon –
    obsédés
    – mon cochon-,
    surtout par l’idée de ne pas être manipulés à bon essieu, de leur plein gré
    – rentrez dans le lard…

    surtout quand il s’agit de camions grues en travers de leur chemin, cf. M. T. aka anti-blog

  9. – Pour la majorité des moutons (heureusement invisible le plus souvent mais malheureusement encore trop visible). Ils aiment parler d’eux, de leur vie (souvent inintéressante), de leurs états d’âme et agrémenter les blogs les plus fréquentés de leurs amis de commentaires hautement intellectuelles (« C’est top pareil pour moi! ») afin de lacher en douce un lien vers leur blog.

    – Pas mal d’artistes. Pas forcément déclarés. Plutôt des personnes qui ont quelque chose à dire ou à montrer. Des personnes talentueuses et qui savent penser.

    – Des vendeurs. C’est tellement cool d’être le bon pote qui parle de tout et de rien, qui dévoile quelques éléments de sa vie privée… Bref, le mec accessible.
    N’oubliez pas d’acheter votre T-Shirt « j’y étais » avant de partir.

  10. J’aime bien à me définir en tant que blogueur comme « l’homme de la rue », c’est à dire personne, monsieur Tout le monde en réalité. Je blogue pour le plaisir sans me poser trop de questions. Le problème avec les blogueurs c’est dès qu’ils sont connus au delà de leur quartier, ils prennent alors le melon et se comportent finalement de façon assez prévisible comme s’ils avaient été rejoints par les castes médiatiques classiques. La pipolisation du blogueur tue le blogueur, change son discours, il devient conforme, un peu pédant et finalement assez chiant.

Laisser un commentaire