Les Dimanches au Galop, une belle découverte

Mes femmes étant rentrées de vacances ce vendredi, nous avons profité de ce merveilleux week-end en famille. Samedi à la maison, fourré dans la cuisine à surveiller la cuisson de mon merveilleux colombo de poulet avec des petites sorties jusqu’à l’épicerie antillaise du quartier pour acheter à l’arrache les ingrédients manquants (ou pas). On s’est régalé, et je pense que mon accompagnement sera resservi dans d’autres conditions. Il s’agissait de bananes plantain sautées.

Puis il y eu le dimanche. Petite nuit, car couchés tard et pas bien remis des bonnes bouteilles. Surtout réveillés par des cris de caprice de la petite dernière (genre je n’arrive qu’à dormir dans tes bras papa, ouais, c’est comme ça) puis par les hurlements stridents de mon réveil. Ouais, le dimanche, je mets un réveil. Enfin, exceptionnellement. Et c’était donc bien un week-end à exception. Puis de toute façon, avec ou sans réveil, à 15 minutes près, on aurait été réveillé. Ce dimanche, nous avions programmé de découvrir les courses de chevaux à Longchamp. Ok, ok, je précise, nous étions invités par France Galop (via mon pote Thomas). Néanmoins, c’est plus l’occasion qu’autre chose, vu que l’entrée du champ de course est gratuite. Nous voilà donc débarqué sur l’hippodrome, avec enfants et poussette, préparé à découvrir le monde du canasson.

Longchamp
Première impression, c’est ultra-familiale. Activités pour les enfants pléthoriques, Bob l’éponge -le vrai- qui se balade dans les allées, espaces pic-niques, stands d’informations plus ou moins commerciales (comme celui de la Nintendo Wii qui présentait une jeu d’équitation). Vraiment très agréable. L’autre surprise, c’est la façon dont on nous rassure par rapport au pari. Des espaces sont dédiés pour nous apprendre comment jouer. Genre, c’est votre première fois, ça va bien se passer, détendez-vous, on va s’occuper de tout. Nous nous ferons dépuceler du pari plus tard, lors de la 6è, puis nous remettrons le couvert pour la 7e. Très prenant et à 2€ la mise, l’enjeu est rassurant. Nous arrivâmes avec 15€, nous partîmes avec 22. La chance du débutant ? Oui, un peu. Aussi celle de Bilto, qui nous a conseillé pour la 7e. J’y ai choisis le challenger, Artaban, son nom me rappelant celui d’un cheval dans Fantomas. Bon choix. L’instant et "ma culture" nous ont enrichis.

Au final, ma grande de 8 ans était ravie (mais râleuse, elle n’a pas misé sur Artaban) de sa journée et persuadée d’avoir croisé Alexandra Lederman. La petite d’un an (ouais, ça passe vite) était crevée mais a découvert la passion pour le dada (trop mignon comment elle pointait les chevaux). Madame et moi de même. On est très loin des clichés des pros au milieu des volutes de Gitanes maïs (même si…). Et il est fort probable que nous y retournions bientôt. Et je vous invite à en découvrir plus sur les Dimanches au Galop sur leur blog (qui n’est pas exemplaire, beaucoup trop de photos je trouve dans le détail de leurs articles). Bon, de là à lire Tiercé magazine, faut pas abuser par contre…

Arrivefrancegalop

4 commentaires sur “Les Dimanches au Galop, une belle découverte

  1. Effectivement, Artaban dans la 7ème était le bon cheval!
    Le cadre verdoyant à 10 minutes de paris, ainsi que l’ambiance familiale m’ont réjouit.
    Je bosse un peu paris-turf et j’y retourne !

  2. Effectivement, Artaban dans la 7ème était le bon cheval!
    Le cadre verdoyant à 10 minutes de paris, ainsi que l’ambiance familiale m’ont réjouit.
    Je bosse un peu paris-turf et j’y retourne !

  3. Drôle de hasard ça fait longtemps que je veux faire un colombo de poulet (t’as la recette?)et voir une course de chevaux, une vraie! c’est portable le colombo sur l’aire de pique-nique de Longchamps?

  4. Attention , ne croyez pas les journaux de courses qui annoncent des bénéfices mirobolants ! ils oublient d ‘ avouer leurs mises … mirobolantes.
    Il m’ est arrivé de trouver les chevaux et des numéros de loto avec mon pendule , mais c ‘est difficile. J’ explique ça dans ma p’tite rubrique de voyant amateur ( mateur le voyant ?)

Laisser un commentaire