LeWeb 2008, ce que j’en ai pensé

3106515175_c7411f0842Il y a eu pas mal d’articles sur le sujet. Alors, LeWeb 2008, est-ce que c’était bien ? Est-ce que c’était intéressant ? Est-ce qu’il y a des ragots ? Des anecdotes ? Et bien, je vais vous le dire.

Oui, il faisait froid. D’ailleurs, il a même neigé le premier jour. Peut-on le reprocher à la famille Le Meur ? Oui et non. En fait, je ne crois pas. On dira que ça n’a pas rendu la chose très agréable et qu’on a tous choppé la crève, mais au moins, on était dans un bâtiment avec un certain charme (sauf quand on sait que c’est une ancienne morgue, anyway).

Oui, il n’y avait rien à manger. Autant l’an denier on culpabilisait de laisser des quantités de bouffes ahurissantes, autant cette année on culpabilisait de prendre deux morceaux de pains. C’était assez honteux (et oui, j’ai payé ma place, donc je peux râler). De là à faire un scandale… bof !

Oui, le Wifi était très capricieux. Mais je ne me sens pas concerné. Primo, car j’avais toujours accès à ma messagerie pro avec mon iPhone. Secundo, je n’étais ni exposant, ni participant de la start-up compétition. Donc, pas une victime de ce manque de web. Le problème vient de Swisscom, qui a sous-dimensionné la connectivité. Néanmoins, je rejoins la canaille de Michael Arrington sur le fait qu’il devrait y avoir plusieurs connexions : une pour la scène, une pour les exposants, une pour la startup competition et un accès wifi pour le public.

Le plus gros soucis, ce sont certains blogueurs qui ont été invités et qui n’ont fait que critiquer. Boooou, on a froid. Boooou, le café est mauvais. Booooou, les présentations sont en anglais. Booou, Loïc il a mal fait sa fête. Ho, les gars, on se calme. Si vous voulez vous plaindre, c’était pas la peine de venir. C’est pas une soirée blogueurs ! C’est du business. Pour moi en tout cas.

Car la grande force de cet événement, c’est que c’est le seul du genre en France. C’est l’unique occasion de tous nous rassembler, plus ou moins professionnel du web. Des gens qui ont des sous, des experts, des entrepreneurs, des gourous… De tous les horizons. Moi, ma boite, elle ne peut pas m’envoyer à l’autre bout de la planète pour croiser ces personnes. LeWeb est donc la seule occasion que j’ai de rencontrer, partager, échanger, converser avec certaines personnes.

Alors doit-on dégouter Loïc de se bouger le cul pour monter un nouveau LeWeb l’an prochain ? Quel serait notre réel intérêt ? Mettre le doigt sur les points à améliorer, c’est important. Très. Mais n’oublions pas le reste.

Bande de français râleurs va !

10 commentaires sur “LeWeb 2008, ce que j’en ai pensé

  1. je suis daccord avec toi et je suis désolé de pas t’avoir croisé !

    ps: la brasserie à coté du 104 était pas mal niveau « bouffe »

  2. euh… Faut pas déconner! le web08 c’est une honte! Je n’avais même pas de coussin sur ma chaise 🙁

    Sérieusement, j’ai beaucoup aimé, trop timide pour approcher les vip malheureusement! (faut que sa change!) Sinon vraiment bien, et une très bonne expérience, et oui, je serai à nouveau la l’année prochaine!

  3. Tout a fait d’accord avec toi ! Certes il faisait froid et il n’y avait pas de WiFi mais LeWeb c’est surtout l’occasion de faire du networking et pour ca, la conférence est unique en son genre !

  4. le Web, c’était vraiment pas rigolo, j’étais pas invité.
    bon par contre qu’as-tu d’intéressant ? ou qui ? toi aussi tu es tomber sous le charme de playboy/baroudeur : Morten Lund ?

  5. Bravo, tu as su dire avec nuance et sans râler ce qui mériatit d’être mentionné.
    Faudrait bien que je me colle à cet exercice du billet bilan. J’hésite à dire que si j’avais payé j’aurais été trés satisfait, pour les mêmes raisons que toi. Un early bird for next year ? Il y a des chances.
    Aprés, je regrette parfois que beaucoup d’importance soit donné aux mouvements d’humeur des franco-râleurs, nos voisins européens ne sont pas toujours plus tolérants. C’est passager, on oublie vite.

    Loïc, on veut un LeWeb 09 !

  6. c’est surtout le seul en Europe. Et oui organisation de merde mais en étant à l’autre bout de la terre c’est pas facile non plus… J’ai payé aussi et franchement faut vraiment le motiver à continuer! Le Networking reste bon et surtout on a besoin de ça en Europe!!

Laisser un commentaire