Ma route des blancs d’Alsace

Vin_alsace_fr
Un ami lyonnais m’a fait découvrir les vins d’Alsace. Soyons honnête, j’avais pas mal d’apriori sur la question et n’étant pas un expert en vin, ma connaissance se limitait juste au Riesling et au Gewurztraminer (Wikipedia m’a aidé pour l’orthographe) pour accompagner des fruits de mer. Genre Muscadet. Et bien en fait, il y a d’autres vins alsaciens, plutôt blancs, qui sont suffisamment diversifiés pour s’adapter à tous les mets de toutes les tables. J’ai ainsi eu droit à un Crémant d’Alsace (forcément) bien frappé sera tout à fait honorable en apéro (mais vraiment très très frais par contre), avec moins de prétention et de finesse qu’une bulle de Champagne tout de même. Le Muscat d’Alsace est un blanc sec d’une simplicité qui le rend très accessible, parfait servi en ballon à l’apéro aussi. J’ai aussi fait la connaissance du Pinot Blanc, du Pinot Gris et du Pinot Noir, ce dernier étant le seul cépage en Alsace à donner un vin rouge. Dans ma dégustation, il y avait aussi du Sylvaner et un excellent Gewurztraminer vendanges tardives.

Cette découverte m’aura donné l’envie de découvrir l’Alsace, de ne pas en rester qu’aux vins. Pourquoi pas une route des vins d’Alsace, qui donnerait l’occasion de découvrir cette région et ses villes, dont une capitale européenne tout de même. Mon second degré me pousse à vous faire des allusions sur l’Allemagne, mais ne, je ne suis pas comme ça moi…

Dsc04155

Merci au CIVA pour cette dégustation.

6 commentaires sur “Ma route des blancs d’Alsace

  1. Plutôt que la région de Strasbourg pure et dure, je te conseille la vallée de la Moselle, autrement plus charmante et typique 😉 En continuant en Allemagne bien entendu et ses villes et villages charmants : Bernkastel-Kues, Trier, Cochem, Eltz and co ! Tout simplement reposant 🙂

  2. pfff, roycod, tu n’y connais rien… La route des vins est à faire, sans aucun doute. Tu découvriras les magnifiques paysages alsaciens, et je suis tout à fait objectif en disant ça… 😉

  3. Dès que ça parle d’Alsace, y’en a un qui se réveille … 😉
    Héhé

    Etant marié à un specimen hautement local, j’ai été conditionné pour dire que les vins d’Alsace sont bons … (ce qui est vrai)

    Quant aux crémants, les meilleurs n’ont pas à rougir face au champagne. Vraiment. Je pense que L-tz sera d’accord avec moi.

    Quand à la germanisation, dans la partie que je connais, elle est évidente. Ca lit les DNA en allemand, et surtout, les noms de familles (et noms de villes/villages) sonnent teutons un peu. Faites une recherche dans les pages blanche. rue des Pins, à Wimmenau. Et regardez les noms de famille. C’est amusant, non? 🙂

  4. J’adore cette région où j’ai vécu 4 ans.

    Je te conseille comme visite :
    – Le Haut Rhin : le château de haut-koenigsbourg (http://www.haut-koenigsbourg.net/), les villages autours et Colmar.
    – Le Bas-Rhin, Strasbourg est une ville magnifique.

    Pour te faire à l’humour du coin :
    http://www.cigogne.net/
    (Très second degré).

    Et tu as raison, les alsaciens n’apprécient pas les allusions à l’Allemagne.

    Bon voyage !!!

  5. il m’en reste encore a descendre quelques unes.
    un petit pinot noir une fois ma pharyngite disparue…

Laisser un commentaire