Mademoiselle fait du Folie Privée

Une journée sur la route, au volant d’un magnifique Renault Trafic à bouffer 500 bornes entre la maison et le Nord, où nous avons récupéré un vieux lit de famille. Rien d’excitant, les enfants sont restés au domicile conjugal, à se faire gâter par leur tante qui les garde pour la journée pendant que nous passions la notre avec des personnes gâteuses. Tout s’est (plus ou moins) bien passé (si on ne compte pas ce putain de radar). Bref, rien à tirer d’une journée comme celle-ci.

Pourtant, un détail m’a touché en rentrant. C’est sur la porte du réfrigérateur que Mademoiselle a joué de ses mots. Et avec une certaine habilitée. Et j’aime beaucoup. En combinant les mots elle nous a fait de la poésie là où moi je ne tirais de ces carrés magnétiques que des expressions erotico-cochonnes (penser à en parler à mon psy). On lui épargne le "ta", voulez-vous bien ?

Mots

15 commentaires sur “Mademoiselle fait du Folie Privée

  1. Sympa ici…
    Mignonne la petite! Il faut lui épargné le « ta » c’est certain.
    Pour toi, bah y a pas de mal à ça! rires!
    Bonne journée.

  2. C’est la Dame Folie qui va être touchée par le titre de ta note…

    (perso, sur le coup, j’ai cru que Mademoiselle tanait ses parents pour aller voir « 28 semaines plus tard »…)

  3. Je vois qu’elle apprend à écrire des pharses..hum, comment se passe la cohabitation avec ex-Ratatouille ?

Laisser un commentaire