Puy du Fou : 0 / Volkswagen : 1

Alors que nous étions toute notre petite famille en route pour le Puy-du-Fou, la Polo familiale s’est mise à tousser au bout de kilomètres. Bam, plus de jus dans le moteur, obligation de garer la voiture, au plus proche de la maison, après avoir grillé quelques feux rouges. C’est mal, je sais. Autant dire tout de suite qu’aucun garage n’a voulu prendre la voiture un samedi et que les loueurs n’avaient plus une seule voiture de dispo. Un ami nous a bien proposé sa Porsche, mais je le suspecte de très bien savoir que ce n’était pas possibles avec les enfants. Essayez de mettre un réhausseur et un fauteuil bébé à l’arrière. Impossible.

Bon, au final on se dit que ça devait déborder de monde et qu’il a probablement fait moins beau que le petit château des Yvelines dans lequel nous avons finalement atterri. Ouais, j’assume ma bobo-itude à présent.

Sinon, fuck pour la bagnole. On ne la récupère pas avant la semaine prochaine. Et de toute façon, j’ai la fête de fin d’année de la grande. Faut pas que je loupe ça, sinon elle me fera la gueule. Autant que lorsque j’ai refusé de lui donner mon ancien iPod, prétextant qu’avec mon iPhone, je n’en avais plus besoin et que du haut de ses 7 ans, elle en avait indiscutablement besoin…

2 commentaires sur “Puy du Fou : 0 / Volkswagen : 1

  1. ha tiens, je pensais que vous aviez troqué la polo avec une plus grosse ?…

Laisser un commentaire