Soirée étrange, mais marrante

Ce midi, je suis tranquillement sorti de chez moi pour jeter une vingtaine de cadavres dans le conteneur à verre dans la rue voisine. En route, je croise Nina, notre baby-sitter (enfin celle de notre fille), qui habite la maison juste en face de chez nous.

« Ah, justement, papa m’envoyait vous proposer de dîner chez nous ce soir », me dit Nina.
« Hein ? », me dis-je dans la tête ! Ok, son père est l’oncle de la meilleure amie de ma Dame, mais tout de même. On le connaît à peine.
« Écoute, c’est Sophie qui prend les décisions au niveau du planning familial, vois avec elle… », lui répond-y je, lâchement.

Direction mon conteneur, la tête déjà ailleurs. Dans le fracas de mes bouteilles, je pense à cela. On est pas du tout de la même génération. On n’est pas de la famille. Hmmmmm, à mon avis, sa nièce doit être là ce soir donc. Ça va être cool donc. Mon sac vide, je file dans ma rue. Au loin, je distingue la silhouette de Nina qui retourne chez elle. Je change de trottoir. J’arrive chez moi.

« On dîne chez les B. ce soir », me dit me femme.
« Ouep, je sais, j’ai croisé Nina. Quetch est là ce soir je suppose ! », j’ajoute.
« Justement, non… On doit être chez eux à 19h30 », m’assure t’elle.

Nous voilà donc inviter à dîner chez des voisins, que nous connaissons peut au final, sinon que leur fille garde la nôtre à l’occasion. Là, on peut se dire « Simple relation de voisinage », même si c’est de plus en plus rare à notre époque. Mais le fait de se faire inviter par la famille de la meilleure amie de ma femme, alors que celle-ci n’est pas invitée, ça me met toujours mal à l’aise. Sympa. Mais étrange.

Au final, nous avons passé une très bonne soirée ; Nina s’est occupée de notre fille. Nous avons bien mangé. Discussions intéressantes avec les oncles et tantes de notre amie. Toute la famille était là. Sauf Quetch. On lui ferra un compte-rendu ! Dans tout les cas, moi, ça me met mal à l’aise…

6 commentaires sur “Soirée étrange, mais marrante

  1. Sympa finalement… les seuls repas de voisinage que j’ai eu à subir, c’était mortel… rien à se dire… obliger de meubler avec des banalités pour donner le change… beurk les voisins, c’est des « gens »…

  2. Pierre> J’habite dans un quartier un peu privilégié, où il existe de véritable relations de voisinage. C’est super agréable. Je ne connaissait pas ça avant. Mais il subsiste que quelques voisins sont effectivement des « gens » !
    M. Caca> On se méfie effectivement, mais non, pas de partouze !… Des gens naturellement sympa, c’est toujours louche!

  3. Dans mon ancien immeuble, on se faisait des soirées au moins 1 fois par mois : simple diner ou beuveries ! C’était sympa ! le tout est que cela ne déborde pas et que les uns squattent toujours chez les autres…

    Maintenant, vous devez retourner l’invitation !

  4. Ma voisine d’en face elle picole trop.
    Ma voisine du dessous elle picole trop.
    Les autres se sauvent quand je les croise.
    Bizarement, coloc’ il veut pas se lier d’amitié avec le grand black basketteur de l’entree A.
    Moi ça me plairait bien un repas de voisins sympas avec le monsieur.
    Sans arrieres pensées bien sûr hein …

  5. Buzzzzz> La relation de voisinage est une nouveauté pour moi. Pas mal intéressant comme concept en fait !
    Folie> Tu peux te mettre à picoler pour être racord. Quoi ? Tu bois déjà ! Ah, je me disais aussi…

Laisser un commentaire