Travaux à la maison

A trois mois de l’échéance, il nous reste encore boulot. Toujours pas de prénom et il n’est pas envisageable d’aller déclarer la naissance de Ratatouille à la mairie, que ce soir un garçon ou une fille. Bref, Madame et moi continuons de chercher. Mais à côté de ça on refait l’appartement. Oui, la lubie des femmes enceintes de faire de travaux, c’est une réalité. Autant les envies de fraises, c’est archi-pas vrai (même si elle me demande de lui ramener des mignardises à 1h du mat alors que je suis en « soirée client »), autant casser du mur et du lavabo, ca y va. Bilan : plus de rangements dans notre chambre, ni dans celle de Mademoiselle, une salle de bain qui va être refaite lundi, un beau bordel dans le salon, et travaux de peinture ce week-end. Et moi au milieu, qui suis super mal à l’aise, car je n’aime pas les travaux.  Pour plusieurs raisons :

  • Car c’est salissant
  • Car c’est fatiguant
  • Car c’est chiant
  • Car ça bouleverse mes petites habitudes

Et pourtant, je vais devoir mettre la main au rouleau. Peinture bio, salopette ringarde, bande adhésive anti-débord… Je suis ravi (ironique). Vivement le week-end, enfin pas celui-là, l’autre ! Le vrai quoi.

8 commentaires sur “Travaux à la maison

  1. Que de bouleversement… et puis tu sais c’est comme tout, tu t’y feras aux tâches de peintures, au décapant, et à la masse…

  2. tout pareil pour moi, je me suis lancé dans la peinture de la chambre de future mademoiselle, la galère.

    et j’en suis qu’au ponçage des murs tout pourris !

    bref, j’en ai foutu partout, car oui, je me suis lancé et j’ai oublié (!) de bien fermer l’armoire qui était restée dans la chambre, donc plein de poussière sur le linge (madame était très contente).

    je dois m’attaquer à la peinture du plafond, j’ose même pas y penser 🙁

  3. Note que le code civil ne t’oblige pas à donner un prénom à ton enfant…

Laisser un commentaire