Une note d’optimisme ?

La noirceur de l’hiver
NuageSinistrose globale dans la blogosphère ces temps-ci. Tel est le constat de certain bloggeurs bien connu de ma blogroll. Je partage cette impression. Il faut voir la pêche qu’il régnait juste avant la grand messe du blog il y a deux semaines. Un événement allait avoir lieu. Mais je crois qu’au final, tout le monde a été déçu. Il semblerait qu’on était plus proche de la foire commerciale que de la fête à neuneu. Ok, le sujet nous avait prévenu en même temps. Mais alors, qui sommes nous bloggeurs, pour changer notre « mood-attitude » au moindre coup de vent, hein, je vous le demande ? Je souhaiterais une étude sociologique sur les bloggeurs ! Je voudrais pouvoir cibler au mieux mes notes. Je voudrais nous faire plaisir. Pouvoir rebondir de notes en notes. Ne plus en finir.

Nos différences, c’est notre puissance
Ami bloggeurs, gardez votre style. Affirmons nos tonalités qui nous sont propres. Certains sont cyniques, d’autres pas. Certains sont de gauche, d’autres pas. J’aime partager nos différence. Ce ne sont que des points de vues. C’est subjectif. C’est discutable. C’est bon pour la polémique. C’est bien de se défouler sur ces espaces virtuels ! On en a besoin, c’est vital. Regardez les discussions qu’il y a pu avoir autour du délicat sujet du Tsunami. Excusez-moi, mais quel bonheur ! Je ne parle bien évidement pas de la catastrophe en tant que tel, mais des événements qui y sont liés…

« Debout le coq à chanter, ami il faut te lever ! »
Bahhhh, quand ça va pas, ca va pas… Impossible d’écrire quoi que ce soit. Je vous le disais, pas la bonne journée pour blogger, je vous le dis !!!! Et qu’est-ce qu’ils font Class’Croute pour livrer leur sandwichs, j’ai la dalle moi… Excusez tout ce que j’ai ecrit au dessus, ca va à l’encontre même de ce que je dis !

BE YOURSELF !… ou essayez au moins !

3 commentaires sur “Une note d’optimisme ?

  1. Je deteste qu’un bloggeur m’interroge sur les sujets qu’il doit aborder. J’ai envie qu’un blog m’etonne, me guide vers un lien/sujet inconnu, me fasse rire, me deconcerte, ouvre un point de vue ignore… Si je lui disais de quoi me parler, ce serait d’un ennuyeux consomme. Nos referents sont differents, nos histoires differentes, nos vies idem et pourtant nous trouvons toujours une dimension pour nous retrouver (endroit, moment, sujet…). Le consensus ferait de la blogosphere une coquille vide… pleine d’une lenifiante uniformite. Le defi est d’ecrire chaque jour, un blog du siecle qui sera oublie demain… et vive Class’Croute !

  2. apnee> On se comprend bien. Par contre, Class’Croute m’ont laché. Je viens jsute de revenir avec mon Sandwich… A, le service « ala fwancaissse » !
    20/20> Les grands esprits ses rencontrent 😉

Laisser un commentaire