Une question de tact

image Nous sommes un peuple migrateur. Dans notre famille, c’est certain. A peine rentré à la maison que c’est au tour de notre grande fille de partir. Nous l’avons donc déposé à l’aéroport dimanche matin. Enregistrement des bagages express, puis un petit café avant la dépose à l’espace UM. Sauf qu’un étourdi a oublié son sac à dos au milieu de la zone d’enregistrement. Évacuation pour raison de sécurité. La police se déploie, nous ne pouvons plus évoluer au sein du hall. En bon badaud, je reste au premier rang pour observer le spectacle. J’explique à ma fille qui ne pige visiblement pas ce qu’il se passe :

« La police a trouvé un sac qui a peut-être une bombe à l’intérieur. Donc ils vont le faire exploser »

Ok, panique de ma fille. Tremblotante, cherchant refuge dans les bras de sa mère.

« Mais pourquoi tu me l’as dit ? Fallait pas me le dire, maintenant, j’ai peur… »

Ok, j’ai compris, manque de tact de ma part. La simple reprise de l’annonce ADP beaucoup plus neutre aurait peut-être suffit. Suspect à la place de bombe, détruire à la place d’exploser. Des mots bien trop puissants pour un enfant de 7 ans en tout cas.

Tout ça à cause d’un petit con de 10 ans qui a récupéré son sac in-extremis.

8 commentaires sur “Une question de tact

  1. le petit con m’est très sympatique ! mes sacs de gym perdu dans des bus RATP doivent représenter la moitier des stocks de la rue de Morillons.

  2. « Tout ça à cause d’un petit con de 10 ans qui a récupéré son sac in-extremis. »

    ou à cause d’un monde dans lequel laisser traîner ton sac s’apparente à du terrorisme 😉

  3. Arno> Tout comme ma fille. Bonne leçon pour qui a compris pourquoi il faut bien surveiller ses affaires 🙂
    Gonzague> Oui, car « le petit con » avait surtout l’air bien traumatiser par cette affaire. Le pauvre…

  4. tiens c marrant, j’ai tiqué sur le même truc.. « petit con »? vraiment? c’est donc sa faute à ce gamin? c’est sa faute si aujourd’hui on peut plus bouger le petit doigt sans être soupçonné de tout et rien? à une époque des sacs étaient oubliés partout et personne ne s’en occupait non? surtout on n’accusait pas spontanéent les gens d’avoir oublié leur sac.. « ça arrive » on disait..
    « petit con »… sa faute à lui t’es sûr? enfin bon moi ce que j’en dis..

  5. damdam> mais on est de bonne volonté, c’est inscrit en nous, les têtes en l’air, avec le temps on trouve des parades, mais je donne 15 jours à ta fille avant de replonger 😉

  6. C’est sure aussi quand la police le dit c’est pas trop rassurant , j’ai eu un policier qui a annoncer ça à la gare et tout le monde s’était éloigné et tout le monde flippé.

    Sinon je sais que c’est hors sujet mais je voulais savoir… je sais je n’ai trouvé personne d’autres mais j’ai trouvé ta personnalité intéressantes et j’aimerai bien connaitre tes manies pour plus d’infos passe sur mon blog tu verras dans le dernier articles ^^. Si on te l’a déjà fais faire pardon ^^

  7. On vous l’a dit et répété :
    « There is no atomic bomb in the canisse » ^^

    cf. Le pilote des Têtes à claques pour ceux qui n’ont pas suivi 🙂

  8. Et ça va pas de rester debout à faire des photos d’un colis ultra dangereux qui contient peut etre une bombe !!! 😉

Laisser un commentaire