Vacances à Nostalgie City

489698686_c26fbcadc7Oui, on est en plein mois d’août, pourtant je pense déjà à mes prochaines vacances, probablement fin octobre. Je ne vais prendre que deux semaines cet été, mais point de grand périple, juste une étape familiale nécessaire pour aider mon père à s’installer. Il début sa retraite, a choisi de quitter Senlis pour la Provence, mais c’est aussi une façon de marquer sa nouvelle vie, seul. Pas évident la retraite quand on y pense. Oh, il lui reste bien des titres d’administrateur pour son ancienne boite, mais c’est vraiment une façon de dire aux gens qu’ils existent encore.

Bref, je voulais parler de mes vacances, pas de retraite. Nous avons décidé d’emmener notre grande fille pour les prochaines vacances scolaires en Guadeloupe. Pourquoi ? Parce qu’elle est créole tout simplement, c’est à dire qu’elle née en Guadeloupe de parents métropolitains. Elle y a grandi, bien profité même. Elle faisait des petits voyages vers Paris et encaissait facilement le 8-9h de vol, sans trop nous faire souffrir. On a même profité de la liaison direct d’Air Canada Pointe-à-Pitre/Montréal pour l’emmener manger des langues de castor (sirop d’erable bouillant refroidi sur de la glace) à Mont Trembant, faire de la luge à Morin Height et bien entendu du magasinage à Sainte Adèle. Outre ce petit voyage, elle nous accompagnait en mer, pêcher le marlin, véritable mascotte des tournois de pêche au gros. La belle vie en bref.

Et figurez-vous qu’on lui a fait la bonne blague, alors qu’elle n’avait que 2 ans ½, de lui dire qu’elle ne grandirait pas dans ce paradis, mais plutôt à Paris. Pas facile pour elle au début, elle s’est tout de même adaptée, elle n’avait pas trop le choix en même temps !  Problème, c’est que vers 3 ans, on a tendance à oublier et à passer à autre chose. Et elle a oublié la Guadeloupe. Quand on lui demande ce qu’elle a comme image, elle répond :

Des montagnes pleines de neige…

Bon, ok, on lui a expliqué entre temps, mais il semblerait que le Québec l’ait plus marqué que sa véritable terre natale. Il est donc normal qu’on lui présente sa Guadeloupe. Celle où elle a grandi. A Deshaies donc, en Basse Terre. On ira faire un tour au Jardin Botanique, qu’on a vu naitre. Passer aussi au Parc des Mamelles de nos amis Franck et Angélique. Saluer Gregory, mes anciens collègues d’ITG et d’Orange Caraïbe. Faire un coucou à Cisco. Eviter certaines personnes. Découvrir ce qui a changé, car il paraît que depuis ces 5 dernières années, ça a beaucoup bougé ! Puis jouer à la langouste sur la plage de Grande Anse, manger des bokits, des cuisses de poulet boukané assaisonnés d’un sauce chien. Se souvenir de bons moments. De moments moins facile aussi.

Je vous le dis, vivement les vacances. Enfin, pas celles-là, les autres !

426942261_7d8a478b0f_b

3 commentaires sur “Vacances à Nostalgie City

  1. pani pwoblem, je suis toujours prêt pour un ti’ apero au ti’ punch 😉

  2. moi aussi je veux y retourner !!!
    Quoi j’étais en Martinique en mars et il faut en laisser pour les autres????

  3. Yesssss !! Nous, on se tâte pour y retourner en début d’année prochaine. Acheter des acras au Mouillage à la nuit tombée et remonter au-dessus de Leroux pour les manger en écoutant les grenouilles…

Laisser un commentaire